Zoom sur les microbes

Ces microbes qui infectent les humains


Treponema pallidum

Treponema pallidum

© Dennis Kunkel Microscopy, Inc.

Nom de l’espèce : la bactérie responsable de la syphilis est appelée Treponema pallidum

Nom de la maladie : syphilis

Historique de la maladie

Passé : plusieurs hypothèses ont été émises sur l’origine de la syphilis en Europe. Certains auteurs mentionnent que Christophe Colomb et son équipage auraient contracté la syphilis lors de leurs voyages dans les Antilles (1492). D’autres auteurs pensent que la syphilis existait depuis des siècles en Afrique et qu’elle aurait été amenée en Europe lors des migrations de population (1500). Au XVIe siècle, le médecin italien Franscatoro écrivit un poème dans lequel il décrivait des « graines » de syphilis transmissibles par contact sexuel. Au XVIIIe siècle, le terme « vénérien » fut attribué aux maladies transmises sexuellement en référence à la déesse romaine de l’amour, Vénus.

Présent : le taux de syphilis infectieuse a considérablement augmenté entre 1998 et 2012. Il est passé de 3 cas à 647 cas.

Mode d’action du microbe : le microbe entre dans le corps par les muqueuses ou les éraflures de la peau. Le microbe se rend dans les ganglions de la région infectée pour ensuite se répandre dans tout l’organisme.

Symptômes de la maladie : des éruptions cutanées, des pertes de cheveux, des malaises et de la fièvre. Dans les cas non traités, la syphilis peut atteindre le cœur, les nerfs, les yeux et le foie. Un retard mental, une cécité, une démarche hésitante ou une démence ont également été relevés. Plusieurs de ces symptômes ont été associés à certaines personnalités connues comme Al Capone et Adolf Hitler.

Période d’incubation : en moyenne trois semaines

Période de transmissibilité : la période de transmissibilité est associée à la présence de lésions. Il est rare que la maladie soit transmise après la première année de l’infection.

Réservoir : les humains

Propagation : la syphilis est une maladie contagieuse qui s’attrape par contact sexuel, mais qui peut aussi se transmettre d’une mère infectée à son enfant.

Découvreur de l’espèce : Schaudin et Hoffmann en 1905

Traitement de la maladie : antibiotiques comme la pénicilline

Distribution de l’espèce : partout à travers le monde

Prévention : utilisation d’un condom

Vaccin : non disponible