Zoom sur les microbes

Ces microbes qui infectent les humains


Clostridium tetani

Clostridium tetani

© Dennis Kunkel Microscopy, Inc.

Nom de l’espèce : la bactérie Clostridium tetani

Nom de la maladie : tétanos

Historique de la maladie

Présent : depuis 2000, une moyenne de 3 cas de tétanos par année sont répertoriés au Canada et seulement 6 décès ont été déclarés suite à la maladie.

Prévision : les mesures de contrôle ne sont guère possibles, car la bactérie est présente un peu partout dans le sol.

Mode d’action du micro-organisme : lorsque les microbes meurent, ils libèrent une substance toxique (neurotoxine) qui ira endommager les cellules nerveuses de l’individu infecté.

Symptômes de la maladie : les premiers symptômes sont des crampes et des contractions des muscles autour des plaies ainsi qu’une raideur des muscles de la mâchoire. À un stade plus avancé, la maladie provoque une contraction des muscles du visage qui se traduit par une incapacité à ouvrir la bouche. Les derniers symptômes sont le rapprochement des talons vers le dos formant une courbure. La mort peut survenir par des contractions incontrôlées des muscles respiratoires.

Période d’incubation : normalement de trois à vingt-et-un jours, mais peut commencer après un seul jour et durer plusieurs mois.

Période de transmissibilité : cette maladie n’est pas transmissible d'un être humain à un autre.

Réservoir : l'intestin de plusieurs animaux

Propagation : le microbe ne peut entrer dans l’organisme que par blessures. Le taux de mortalité varie entre 30 % et 90 %.

Découvreur de l’espèce : Nicolaier (1885)

Traitement de la maladie : le traitement de la maladie n’est pas très efficace, c’est la raison pour laquelle la vaccination contre le tétanos est si importante. Si vous vous blessez et que vous ressentez de la raideur dans les muscles entourant la plaie, la désinfection de la plaie, un rappel de vaccin et l’administration de pénicilline doivent être immédiatement effectués. Il ne faut pas attendre avant de se faire soigner.

Distribution de l’espèce : cette bactérie peut se retrouver dans les hôpitaux, dans le sol, la poussière et dans les excréments des humains et des animaux de la ferme.

Prévention : vaccin DCT-Polio-Hib (2, 4, 6, 18 mois), DCT-Polio (4 à 6 ans), d2T5 (14 à 16 ans et aux 10 ans à l’âge adulte). Le vaccin du tétanos est combiné à d’autres vaccins. Le T de DCT représente le vaccin contre le tétanos. Plusieurs injections et rappels de ce vaccin doivent par ailleurs être effectués, car le système immunitaire oublie les informations acquises lors des injections précédentes.

Vaccin : le vaccin est en fait la toxine inactivée de la bactérie. Après injection des six doses recommandées, le vaccin contre le tétanos est efficace à plus de 90 %.

Effets secondaires du vaccin : dans 60 % des cas, l’enfant sentira une petite douleur au site d’injection et dans 50 % des cas, de la fièvre apparaîtra dans les 48 heures suivant l’injection du vaccin.