Zoom sur les microbes

Ces microbes qui infectent les humains


Mode de transmission du typhus

Mode de transmission du typhus

© Illustration Bruno Laporte

Nom de l’espèce : la bactérie Rickettsia prowazekii

Nom de la maladie : typhus

Historique de la maladie : en 1906, Howard T. Ricketts a découvert la bactérie responsable de la fièvre pourprée des Montagnes Rocheuses qui était transmise par les poux. En poursuivant ses études en laboratoire et malgré ses techniques soignées, il fut piqué en transférant des poux. En 1910, Ricketts mourut du typhus et c'est en son honneur que la bactérie qu'il étudiait fut nommée Rickettsia.

Mode d’action du microbe : une fois que les rickettsies ont pénétré dans la circulation sanguine, ils infectent les cellules des vaisseaux sanguins.

Symptômes de la maladie : maux de tête, fièvre, douleurs musculaires, éruptions cutanées.

Période d’incubation : une à deux semaines, communément douze jours

Période de transmissibilité : la période de transmissibilité des humains vers les poux dure deux ou trois jours après la chute de la fièvre. Les poux meurent invariablement dans les des deux semaines suivant l'infection, mais leurs fèces ne sont infectieuses qu’entre deux et six jours suivant l'ingestion de sang infecté.

Réservoir : humains, poux et possiblement les écureuils

Propagation : la propagation se fait par la morsure d’un pou infecté par des rickettsies. Les bactéries contenues dans les fèces contaminées des poux pénètrent ensuite dans la circulation sanguine par la morsure ou par les blessures causées lorsque la personne s’égratigne en se grattant. Une personne infectée peut ensuite infecter de nouveaux poux qui pourront continuer à propager la maladie.

Traitement de la maladie : antibiotiques comme la doxycycline, la tétracycline ou le chloramphénicol

Distribution de l’espèce : endroits où il y a des infestations de poux. Plus communément dans certaines régions montagneuses du Mexique, de l'Amérique centrale et du Sud, de l'Afrique centrale et de l'Est et dans plusieurs pays de l'Asie.

Prévention : diminuer les infestations de poux à l'aide d'insecticides et minimiser les contacts avec les personnes infectées.

Vaccin : non disponible