Zoom sur les microbes

Génie génétique et industrie laitière : une question de productivité?


Production de la somatotrophine

Production de la somatotrophine

© Illustration Nicole Catellier, Cinémanima inc.

Mode de fabrication de la somatotrophine
Le gène (brin d'ADN) responsable de la production de somatotrophine chez la vache est d'abord isolé puis inséré à l'intérieur de la bactérie E. coli. La bactérie ainsi transformée va produire la somatotrophine en croyant que cette hormone est nécessaire pour elle. Finalement, il ne restera plus qu'à récolter et purifier l'hormone avant de la donner aux vaches.

L’hormone de lactation bovine est sans danger pour le consommateur humain
La somatotrophine stimule également la croissance, d’où son autre appellation d’hormone de croissance. Puisque l’humain sécrète aussi une hormone de croissance (HST pour Human somatotropin), des craintes que l'hormone des vaches ait des effets sur les humains ont été émises. Toutefois, les deux hormones sont assez différentes pour que la somatotrophine ne produise pas d'effet chez l'humain.

  • La somatotrophine est dégradée par notre système digestif.
  • La teneur en somatotrophine retrouvée dans le lait de vaches traitées est identique à celle que l’on retrouve naturellement.
  • 90 % de la somatotrophine est détruite lors de la pasteurisation du lait.