Laboratoire de recherche


Séquence vidéo présentant le principe de fonctionnement d’une plate-forme robotique.


Nécessite le plugiciel Flash : Télécharger Flash Player

Plate-forme robotique

© Nicole Catellier, Cinémanima

Véronique Bougie : Salut !

Monsieur Olivier Chambenoît : Salut !

Véronique Bougie : J’ai été capable d’isoler mes nouvelles bactéries et j’aimerais ça voir, parce que là j’ai 800 clones, j’aimerais ça voir si j’ai des nouvelles enzymes. Donc, as-tu un truc pour moi ?

Monsieur Olivier Chambenoît : Tu ne veux pas le faire à la main ?

Véronique Bougie : Non, je ne veux pas le faire à la main !

Monsieur Olivier Chambenoît : OK. Donc, en fait, on va utiliser le colonie-piqueur.

Véronique Bougie : OK.

Monsieur Olivier Chambenoît : Ce qui se passe, c’est qu’on va mettre tes boîtes sur la droite et la machine avec sa caméra va détecter où sont tes colonies, les repiquer et les ensemencer, en fait, dans ces plaques à 96 puits. Donc, tu auras, en fait, une colonie par puits. Ça te va ?

Véronique Bougie : Oui, ça me va !

Monsieur Olivier Chambenoît : Bon, on y va alors !

Monsieur Olivier Chambenoît : C’est parti !

Monsieur Olivier Chambenoît : Donc, voilà; en fait, tous tes clones sont individualisés dans un puits.

Véronique Bougie : OK.

Monsieur Olivier Chambenoît : Donc, maintenant, on va les faire pousser pendant la nuit, pendant 16 à 24 heures; comme ça, en fait, tu vas avoir ton enzyme dans son agent, et après on va pouvoir les analyser individuellement.

Véronique Bougie : OK.

Monsieur Olivier Chambenoît : OK, on va les faire pousser.

24 heures plus tard…

Monsieur Olivier Chambenoît : OK, donc tes clones ont poussé.

Véronique Bougie : OK.

Monsieur Olivier Chambenoît : J’ai mis un code-barres dessus, comme ça il y aura un suivi dans tout le processus. Donc, on va mettre ça dans le robot et puis, à partir de ta culture bactérienne, il va nous sortir les résultats ; en fait, où sont les enzymes que tu recherches, en fait, dans quels puits elles sont.

Véronique Bougie : Ha, parfait !

Monsieur Olivier Chambenoît : Bien, voilà. Donc, finalement, on va laisser faire le robot pour nous !

Monsieur Olivier Chambenoît : Et bien voilà. L’ordinateur a bien travaillé. Tes résultats sont sortis. Sur les 800 clones que tu as analysés, et bien, tu as deux positifs pour ton enzyme. Donc, tu as bien fait d’en analyser autant parce que...voilà.

Véronique Bougie : Wow, bien, je te remercie beaucoup !

Monsieur Olivier Chambenoît : Tu vas pouvoir travailler dessus maintenant !

Véronique Bougie : OK.

Monsieur Olivier Chambenoît : Bon courage !