Les bioprocédés à l'aide de l'industrie porcine


Le bioréacteur aérobie thermophile est développé par l’INRS-Institut Armand Frappier.

Le bioréacteur aérobie thermophile est développé par l’INRS-Institut Armand Frappier.

© Joanna Prime

Il permet de traiter le lisier de porc et de le valoriser en vue de remplacer l’utilisation d’engrais inorganiques de synthèse dans la production de roses et autres cultures.